-->*/?>

 

Résumé

À la suite de la seconde guerre de Trajan (105-106) la Dacie a été transformée en province romaine. Comme l’ancienne aristocratie dace avait été anéantie, les Romains n’ont plus pu constituer, comme en Gaule, des communautés de type romain sur des bases locales. Ils avaient pourtant besoin de structures romaines pour pouvoir soutenir du point de vue économique l’armée qui allait défendre les frontières et pour pourvoir exploiter les richesses du sol. Par conséquent, ils ont apporté ces structures de l’Empire et l’action la plus spectaculaire en a été la fondation de la colonie de Sarmizegetusa.

La Sarmizegetusa romaine, au nom complet Colonia Ulpia Traiana Augusta Dacica Sarmizegetusa, a été fondée vers 108 dans le pays de Hațeg au croisement de deux routes stratégiques qui liaient la Transylvanie au Danube. La première vague de colonisés était recrutée en premier lieu parmi les vétérans des légions qui avaient combattu les Daces. Parmi eux se trouvaient beaucoup d’Italiques, qui ont mis leur empreinte sur la vie politique, religieuse et culturelle de la ville.

Sarmizegetusa a accompli un rôle exceptionnel dans l’histoire de Dacie. C’était la plus ancienne communauté de citoyens Romains. De son territoire sont nées d’autres villes, comme Apulum, Dierna et Tibiscum. C’est à Sarmizegetusa qu’on a dédié le premier Capitole de la province. C’est toujours ici que se trouvait le siège du procurateur financier de la Dacie Supérieure et de la Dacie Apulensis. C’est à Sarmizegetusa que se réunissait le concilium trium Daciarum, qui avait le rôle d’exprimer, au nom de la province, la loyauté envers Rome et l’empereur. C’est par conséquent à juste titre que la ville a reçu au IIIème siècle l’épithète de metropolis.

La ville occupe 32 ha dans l’intérieur des murs et plus de 100 ha à l’extérieur. On n’en a recherché que 4-5%. Au nord de la muraille se trouve une grande area sacra, où l’on a identifié plusieurs temples. Au coeur de la ville, au croisement des deux axes sacrées (le cardo maximus et le decumanus maximus), on a construit deux forums: le forum vetus avec la curia (le siège du sénat local) et le forum novum avec le Capitole.

Par son architecture, par son niveau culturel et par son importance politique, la Sarmizegetusa romaine peut être considérée une des métropoles de l’Empire Romain.

La conférence accordera une place privilégiée aux découvertes récentes, notamment celles acquises suite aux fouilles des deux forums, qui ont enrichi d’une manière importante les connaissances de l’architecture et de l’histoire de l’Empire Romain. 

Ioan Piso – CV

Licencié (1967) en histoire ancienne et archéologie à l'Université de Cluj, docteur (1983) de cette même université il est de 1992 à 2012 professeur à la Chaire d’Archéologie et Histoire Ancienne. À présent il est professeur émérite, directeur du Centre d’Études Romaines de l’Université de Cluj. Entre 1997 et 2011 il a été également directeur général du Musée National d’Histoire de la Transylvanie. Durant sa carrière il a bénéficié de bourses prestigieuses (Herder, Humboldt, CNRS) et a été professeur associé dans plusieurs universités européennes, celles de : Vienne, Graz, Paris I, Bordeaux III, EHESS, Léon. Le professeur Piso est membre correspondant de l'Institut Archéologique Allemand, de l'Institut Archéologique Autrichien et de la Société Nationale des Antiquaires de France. Il a publié 6 livres parus en France, Allemagne, Autriche, Roumanie et 142 articles.