Résumé

La conférence portera sur :
- la politique générale antireligieuse du communisme ;
- la politique anticatholique dirigée par Moscou ;
- la calvaire de l`Eglise gréco-catholique supprimée ;
- la persécution du rite latin ;
- la suppression des ordres et congrégations catholiques (moines et moniales) ;
- la position du Vatican ;
- l'attitude de l`Eglise orthodoxe ;
- la sort tragique de Monseigneur Vladimir Ghika.
Les documents diplomatiques, envoyés au Quai d'Orsay par les membres de la Légation de France à Bucarest, sont à la base de cette présentation. Le Ministère des Affaires étrangères français a informé à son tour le Saint-Siège (surtout après 1950) et a contribué à faire connaitre dans le monde la situation des catholiques de Roumanie.

George Cipaianu – CV

George Cipaianu, historien, est diplômé (1967) de l’Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca, Faculté d`Histoire et de Philosophie. spécialité Histoire moderne.  Dans cette même université, il obtient en 1977 son doctorat.  Chercheur scientifique principal à l`Institut d`Histoire de l`Académie Roumaine de Cluj-Napoca (1968-1985) il travaille dans les domaines de l’histoire du mouvement national roumain de Transylvanie au XIXe siècle et de celle de la presse et des relations internationales . A partir de 1985, il est professeur à la Faculté d`Histoire et de Philosophie de l`Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca ; depuis 2009, professeur émérite.  Il est professeur invité aux Universités de Limoges, Paris XII Val-de-Marne et Marne la Vallée et présente des conférences à Paris, Rome, Foligno, Budapest, New-York.  Il reçoit le prix de l`Académie Roumaine et en France les  Palmes Académiques. Il publie : Vincenţiu Babeş (1821-1907), Editura Facla, Timişoara, 1980, 234 p. ; Romanian and British Historians on the Contemporary History of Romania, Cluj Napoca, University Press, 2000 (édité avec Virgiliu Ţârău), 268 p. ; La consolidation de l'union de la Transylvanie et de la Roumanie (1918-1919). Témoignages Français, Bucureşti, 1990, 334 p. (en collaboration avec Gh. Iancu) ; At the Cross-roads. Fall 1917 – Spring 1918. Great Britain and Romania`s Making of a Separate Peace, ed. Cogito, Oradea, 1993, 308p.